Les chats ont-ils une Perception extrasensorielle?

Bien des gens croient que les dotés d’une perception extrasensorielle, mais ce n’est pas vrai. On a facilement tendance, aujourd’hui, à chercher dans le surnaturel une explication à l’inexplicable, mais c’est une solution de facilité. La vérité scientifique, souvent plus fascinante, devient un véritable carcan si nous nous contentons de jeter en vrac tout phénomène inhabituel dans la poubelle des « forces mystiques ».

Pour commencer, la perception extrasensorielle est une contradiction dans les termes mêmes. Ce que nous percevons, par définition, passe par nos organes des sens.

Aussi, ce qui est extrasensoriel ne peut être perçu. C’est pourquoi la perception extrasensorielle ne peut exister.

Si un chat effectue une action curieuse — retrouver son chemin quand il est loin de chez lui, prédire un tremblement de terre ou sentir le retour de ses propriétaires alors qu’ils ne sont pas encore arrivés —, à nous de découvrir à quel cheminement sensoriel il a eu recours. Réduire ces faits systématiquement à un phénomène qui nous échappe est frustrant, parce que cela bloque toute recherche supplémentaire. On dit que le chat a des pouvoirs magiques, et on s’en tient là. Il est beaucoup plus stimulant de croire que ce que font les chats – ou les humains, dans ce domaine — peut s’expliquer par la logique, à condition de saisir comment le mécanisme
fonctionne.

Si nous constatons que des aimants fixés sur le chat perturbent sa faculté de retour au gîte, nous commençons à comprendre, très faiblement, les étonnantes facultés développées par cet animal au fil du temps. Si nous
découvrons que les chats sont sensibles aux infimes vibrations ou changements dans l’électricité statique de leur environnement, nous pourrons entrevoir comment ils réussissent à prédire les secousses sismiques. Et si nous réussissons à en savoir plus sur leur sensibilité aux ultrasons, nous parviendrons finalement à capter comment ils peuvent
« savoir », de loin, que quelqu’un s’approche de la maison.

Il ne faut pas s’imaginer pour autant que nous pourrons expliquer entièrement le comportement du chat. Peut-être devrons-nous attendre une technologie beaucoup plus avancée avant d’y arriver. Mais cela devrait être possible un jour et alors, le « chat mystérieux » ne sera plus un
mystère. Pourtant, si cela se produit jamais, le chat deviendra, par notre connaissance détaillée de ses possibilités, plus fascinant encore à nos yeux.

Expliquer ne veut pas dire justifier, et comprendre ne signifie pas sous-estimer.

Envers et contre ces idées générales, les adeptes de la perception extrasensorielle répliqueront qu’il restera toujours un exploit accompli par certains chats, pour lequel on est obligé d’accepter l’idée qu’il existe un échange télépathique entre le maître et le félin égaré. C’est le
phénomène de la « piste psychique », qui permet à un chat abandonné par ses maîtres de les suivre jusqu’à leur nouvelle demeure. Dans certains cas, les propriétaires croient véritablement que leur petit animal les a suivis jusqu’à leur nouveau domicile, à des milliers de kilomètres du précédent, par quelque voie mystique. Les chats en question n’ont jamais vécu près de la nouvelle maison et ne connaissent pas la nouvelle localité. Pourtant, les voilà

qui se présentent, miaulent devant leurs anciens maîtres ébahis, parfois deux ans après avoir été laissés accidentellement à l’ancienne adresse.

Expliquez-nous cela, disent les fervents de la perception extrasensorielle, et nous rendrons les armes.

Si cette histoire était vraie, ce serait un cas remarquable de télépathie, mais malheureusement, l’explication est généralement beaucoup plus simple. Le monde est plein de chats errants, dont beaucoup sont à la recherche d’un
foyer. Une maison sans chat a toutes les chances d’être visitée un jour par un de ces vagabonds. La variété des colorations de robes n’est pas illimitée, et si le chat de la famille en question avait un pelage tabby, ou noir avec une tache blanche sur la poitrine, on ne peut lui reprocher
de croire que son petit ami si regretté a enfin trouvé son chemin.

Si cette interprétation vous paraît désabusée, livrez-vous à une expérience très simple. Prenez un chat et mettez-le dans une pièce donnant sur un certain nombre de couloirs et de portes. Derrière chaque porte, au bout de chaque couloir, placez quelqu’un, et voyez si le chat se dirige vers la porte où se trouvent ses maîtres, sans un regard pour celles derrière lesquelles se cachent des étrangers. Lorsqu’on se livre à ce type d’expérimentation rigoureuse, les résultats sont décevants en matière de télépathie.

C’est pourquoi les amateurs de perception extrasensorielle évitent de se livrer à des tests de ce genre, préférant se bercer de l’illusion que le chat est une force mystique qui vit au milieu de nous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *